CSE

Elections CSE : Le travail des délégué-e-s CGT est utile et finit toujours par payer

Depuis Janvier 2018, date d’application des régressives ordonnances Macron, qui facilitent les licenciements (individuels et collectifs) et diminuent le droit des élus qui défendent les salariés, les élections CSE s’enchaînent… Alors que moins de 30 % d’entreprises ont eu leur élection l’an dernier, les choses s’accélèrent en 2019 car toutes les boites de plus de 11 salariés doivent avoir mis en place le CSE d’ici ce 31 décembre.

100 questions-réponses CSE

 CSE-100-questions-reponses

 

Le Comité social et économique doit être mis en place avant le 31 décembre 2019.

Dans les entreprises de 11 à 49 salariés, le CSE remplace le Délégué du personnel et, à partir de 50 salariés, le Délégué du personnel, le Comité d’entreprise et le Comité hygiène, sécurité et conditions de travail. Ses membres sont élus pour un mandat de 4 ans.

Le ministère du Travail a élaboré une série de 100 questions – réponses portant sur les attributions de la nouvelle instance, les rôles des représentants etc. regroupées dans un guide consultable en ligne :

Connaitre et faire connaitre les droits à la formation des syndiqué-e-s

Depuis les ordonnances Macron d’octobre 2017, qui ont fait reculer le droit du travail, les congés formations ont été modifiés.

Les congés formation syndicale :

Tout salarié à droit jusqu’à 12 jours annuels de congés formation syndicale avec prise en charge du salaire par l’entreprise (Article L2145-7).

CSE : Aence, une aide pour les syndicats

Ne restez pas isolés ! La fédération lance une plate-forme numérique interactive pour outiller les élus dans la négociation collective d’entreprise. Mode d’emploi . Les nouvelles dispositions législatives modifient les règles du droit du travail en renvoyant une très large partie des négociations dans l’entreprise. De ce fait, la fédération a mis en place la structure AENCE (association d’entraide à la négociation collective) pour aider les syndicats.