Sous-traitants maroquinerie : niveler les droits vers le haut

Les délégués et représentants syndicaux de différentes maroquineries du groupe Rioland, de CDM et l’atelier de la Bourrellerie se sont réunis début juillet à Vierzon à l’initiative de la Fédération. Les Unions Départementales où se trouvent les manufactures du 18, du 36 et du 41 ainsi que le Comité Régional centre étaient aussi conviés à cette journée.

Dans toute la France les sites de productions, chez les donneurs d’ordre comme chez les sous-traitants, sont en fort développement et les syndicats sont souvent récents. Les besoins d’informations et de suivi des délégué.es de nos branches sont d’autant plus importants.

Des sites de productions en fort développement, des syndicats souvent récents

Cette rencontre, regroupant plus de 20 représentants syndicaux de 5 entités, a permis d’échanger sur la situation très comparable dans chaque maroquinerie ainsi que des besoins et pratiques syndicales CGT dans ces entreprises. Relation avec les directions d’entreprise, comparatif sur les augmentations de salaire et jours enfants malades, ou encore problématiques des risques psychosociaux et des conditions de travail, ont nourri les débats de cette journée. Le partage d’expériences, l’écoute et le soutien sont utiles à tous. La coordination de cette énergie syndicale doit progresser.

Le travail des salariés du luxe génère d'énormes profits. Le partage de la valeur ajoutée doit s'améliorer encore aux NAO comme dans l'organisation dans les ateliers

Dans la continuité du collectif fédéral maroquinerie, les échanges ont aussi porté sur le lien avec les donneurs d’ordre que sont Hermès ou Vuitton, pour que le partage de la valeur ajoutée s’améliore encore aux NAO comme dans l’organisation dans les ateliers. Le travail des salariés du luxe génère d’énormes profits, il devient urgent que les travailleurs en bénéficient mieux.

Les salaires doivent être similaires entre les sous-traitants et les donneurs d’ordre

Pour niveler les droits de tous vers le haut, les salaires doivent être similaires entre les sous-traitants et les donneurs d’ordre. Dans les mois à venir, de nouvelles initiatives entre les salariés de ces secteurs vont avoir lieu.

Idée de tract maroquinerie pour implanter la CGT :

Cliquer sur l'image pour voir la version .pdf - Le fichier Word modifiable est téléchargeable ci-dessous


►► Source : Journal du THCB juillet 2021


►► A consulter également :