Exigeons des entreprises des contreparties aux aides publiques

Des milliards d’argent public pour maintenir leurs profits, Aucune garantie pour maintenir nos emplois ?

Exigeons maintenant des contreparties aux aides publiques, c’est le bon plan de sortie de crise.

La pandémie mondiale accélère, quand elle ne sert pas de prétexte, les stratégies de concentrations d’entreprises.

En France, bien que mis à mal par les exonérations de cotisations sociales et fiscales, notre système de protection sociale a joué un rôle d’amortisseur pour la population

Pour sortir de la crise, les salariés doivent être écoutés et protégés.

Les énormes mobilisations de l’an dernier sur la réforme des retraites, des personnels de santé, sur le chômage ou sur les libertés publiques ont contraint le gouvernement à plusieurs reculs.

Il n’y avait pas d’argent et depuis des mois ils donnent des milliards aux entreprises sans contrepartie.

Pour ne pas payer la facture de leur dette, les dividendes doivent être imposés. L’argent public doit servir à sauver les emplois et les services publics, il doit être conditionné à relancer les salaires et la sécurité sociale.

Soutenus par la population, faisons entendre nos revendications

  • Conditionner les aides publiques au maintien de l’emploi (notamment sur l’Activité Partielle) et arrêter les reculs sur le droit du travail => Suspendre les Accords de Performance Collective (APC) et les licenciements.
  • Défendre les emplois et la planète en relocalisant les productions : Par exemple concrètement les commandes publiques doivent intégrer des critères sociaux et environnementaux => Acheter ici une partie de ce qui est produit ici.
  • Ne pas travailler plus, mais travailler toutes et tous : Application réelle des 35h en majorant les heures supplémentaires et tendre vers les 32h. Abandonner définitivement le projet de retraite par point pour revenir au droit à la retraite à 60 ans et améliorer les pensions.

Pour nos emplois, notre protection sociale, nos salaires et nos retraites :

JEUDI 4 FEVRIER 2021

Informons les salarié.e.s, participons aux mobilisations !

Le syndicalisme a plusieurs visages, la CGT a le vôtre : syndiquez-vous !

 

►► A consulter également :