Novembre 2019 : 10 ème congrès de l'Union Fédéral des Retraités THCB

La commission exécutive de notre fédération réunie le 1er février 2019, en lien avec le conseil national de l’UFRTHCB, a pris la décision de convoquer le 10ème congrès de l’UFR THCB les 20 et 21 novembre 2019 au siège de la CGT salle 13 Noyau B RDC Haut 263 rue de Paris 93100 Montreuil. Un congrès est un moment important pour faire le bilan de son activité et pour décider des orientations à mettre en oeuvre dans les 3 ans à venir, pour élire la direction de l’UFR et la ou le secrétaire général.e. Pour être représenté au congrès, l’année de référence se fera sur la base des règlements des cotisations de l’année 2017, 1 délégué-e titulaire pour 25 FNI payés en 2017 et un délégué-e suppléant-e par tranche de 10 FNI, ce qui fait 30 délégués-es titulaires et 15 suppléants-es. Les thèmes du congrès seront : 1) L’importance de faire grandir et gagner les revendications pour vivre dignement sa retraite, avec un travail spécial sur le pouvoir d’achat. Nous sommes 16 millions de retraités-es en France. Les retraités ont des revendications spécifiques, au niveau national, et sur leur lieu de vie. A la différence des salariés, les retraités n’ont plus d’employeur, c’est le gouvernement et le parlement qui décident pour la partie du régime général. Les dernières mesures sont lourdes de conséquences avec l’augmentation de la CSG, qui représente plus de 25 %, l’augmentation des pensions en janvier 2019 n’est que de 0,3 %, et non comme le prévoit la loi sur l’évolution du coût de la vie, ce qui représenterait 1,6%. L’argument du gouvernement : il faut valoriser le travail et il faut une nouvelle réforme des retraites ! Pour les retraites complémentaires ARRCO AGIRC, le dernier accord signé par toutes les organisations syndicales, sauf la CGT et FO, est lourd de conséquences pour les salariés, futurs retraités et retraités. Depuis 2014, les retraités sont mobilisés à l’appel des 9 (7 organisations syndicales retraités CGT, FO, CFTC, CFE CGC, FSU, Solidaires, FGR et 2 associations LSR, UNRPA). Depuis début 2019, il y a eu un nombre important de manifestations pour les retraites (le 31 janvier, l’action confédérale le 19 mars, le 11 avril, la carte pétition), pour l’augmentation des pensions, contre la tentative de la remise en cause de la pension de réversion, pour la suppression de la CSG. La retraite c’est aussi le droit d’avoir accès à la culture, aux loisirs, c’est surtout le droit à la santé, le coût des mutuelles, la prise en charge de la perte d’autonomie, la fiscalité, le développement des services publics, les transports. 2) La syndicalisation des retraités-es Textile Habillement Cuir Blanchisserie et la lecture de Vie Nouvelle. Au niveau des syndiqués retraités, dans nos professions, en 2017, nous sommes 805 syndiqués, venant des sections professionnelles et multiprofessionnelles. Des possibilités existent pour développer la syndicalisation des retraités dans nos branches Textile Habillement Cuir Blanchisserie. Nous avons pu le constater à travers les nombreuses interventions faites lors du congrès de la Fédération à Balaruc, particulièrement chez : Novacel (76), Chantelle (Bretagne), Toray (Ain), mais également dans le Nord Pas de Calais, la Haute Loire… Nous devons veiller dans les syndicats à la création de sections de retraités, et bien évidemment Convocation du 10ème congrès de l’union fédérale des retraités Textile Habillement Cuir Blanchisserie CGT les 20 et 21 novembre 2019 à Montreuil un travail en commun doit se faire en lien avec les USR (Union Syndicales Retraités). Les retraités ne travaillent plus, ils sont continuellement sur leur lieu de vie. Nous devons gagner les syndiqués-es actifs dans la continuité syndicale, proposer l’adhésion aux futurs retraités, pour leur faire connaître le syndicalisme retraités, un an avant de partir en retraite, leur proposer également un abonnement au magazine de l’UCR (Union Confédérale Retraités) VIE NOUVELLE. Ce travail ne pourra se faire qu’en lien avec la Commission Exécutive Fédérale , pour proposer ensemble les besoins de communication, d’échanges avec les futurs retraités, pour démontrer qu’en retraite nous continuons à rester syndiqués ou à devenir syndiqués pour défendre nos propres revendications. Pendant le congrès, il sera abordé la place des retraités dans la société et dans la CGT. Les retraités ne veulent pas être considérés comme une force d’appoint, dans la société et dans la CGT, mais être reconnus à part entière. Trois initiatives particulières auront lieu pendant le congrès : - Une table ronde sur la réforme des retraites envisagée par le gouvernement et ses conséquences pour les actifs et les retraités. - Une intervention sur la perte d’autonomie. - Un moment particulier sur la syndicalisation des retraités-es THCB. Ces thèmes seront largement abordés dans la préparation du congrès, lors du congrès et dans les résolutions qui seront adoptées par les délégués-es au congrès. Cela concerne l’ensemble des syndiqués actifs et retraités du THCB, travaillons ensemble pour le succès de notre congrès.