Ils veulent nous faire travailler jusqu’à 65, 66 voir 67 ans ! En grève le 6 février pour qu'ils reculent ! [Tract]

Le gouvernement veut nous faire travailler jusqu’à 65, 66 voir 67 ans !
Pour qu’il recule : Participons aux grèves et manifestations

Les tracts d’informations, réunions, grèves et manifestations ont déjà permis :

  • de devenir majoritaire dans la population malgré le matraquage médiatique, avec le soutien important de la mobilisation et le refus massif du projet
  • de gagner des dérogations pour de nombreuses professions (dernièrement les pompiers) et de faire reculer la date d’application de retraite par point de 1963 à 1975 pour tous les salarié.e.s

Même le conseil d’Etat a critiqué le projet de loi allant jusqu’à dire que la retraite à taux plein serait proche de 65 ou 66 ans !

C’est mathématique : si les anciens travaillent plus longtemps il y aura des centaines de milliers de chômeurs en plus !

Nous avons obligé le gouvernement à dévoiler son vrai projet

Nous faire travailler plus longtemps en reculant l’âge de départ à la retraite à 65, 66 ans voir plus, au lieu de revenir à la retraite à 60 ans.

  • La CGT a des propositions chiffrées :

Fin des exonérations de cotisations employeurs sans contrepartie. Augmentation de 0,2%/an de la cotisation retraite. Créer une cotisation sociale sur les revenus financiers. Garantir l’égalité salariale femme-homme…

  • Stop aux fake news : Age pivot, 1000 €, petits boulots, ou faux simulateurs…

Leur valeur du point retraite sera aléatoire. Leur règle d’Or de plafonner les retraites à 14% du Produit Intérieur Brut fera baisser les pensions

Depuis décembre la mobilisation unitaire est énorme par sa durée et sa diversité.

Contre les tentatives de divisions du gouvernement et du Medef, notre force c’est aussi la solidarité intergénérationnelle et interprofessionnelle.

Nous ne tomberons pas dans le piège de la division. Leurs reculs sont nos victoires.

Pour nous, comme pour nos enfants :
Pas une année de plus, pas un Euro de moins
= non à leur projet de retraite individuelle par point

Grève et manifestation pour maintenir la pression

jeudi 6 février début du débat en commission parlementaire