licenciement

La victoire des salariés de SES éclaire les opaques tribunaux de commerce

La lutte menée par les salarié.e.s de Stefany Emballages Services (SES) en Haute Loire, qui a permis en mars la reprise de la totalité des employés, est éclairante à bien des égards. Avec la CGT, ils ont su mettre en avant leur savoir-faire industriel tant sur le plastique biodégradable porteur d’avenir, que sur les besoins immédiats d’emballages à vocation médicale.

Les salariés du textile bioplastic SES occupent leur usine pour zéro licenciement [vidéo]

Le Tribunal de Commerce du Puy en Haute-Loire a décidé mercredi 29 janvier la cession de l’entreprise SES (Stéfany Emballages Services) située à St Pal de Mons à la société Leygatech. Un jugement sans aucun fondement ni industriel ni social pour les salariés puisqu’une autre offre de reprise sans licenciement et avec un projet de développement existait. Grâce à leur mobilisation et à leur détermination, le procureur a fait appel de la décision du Tribunal de Commerce.