droits humains

Sous-traitance textile : le droit humain bafoué

Un travailleur des entreprises sous-traitantes des grandes marques de la mode et de la distribution est en butte à des violences au Bangladesh. Une situation que dénonce fermement la CGT.

Une fois encore, les droits humains les plus élémentaires volent en éclat au Bangladesh, déjà tristement célèbre pour l’effondrement des ateliers textiles du Rana-Plaza qui avait fait plus de 1 000 morts et 2 000 blessés parmi les ouvrier.ère.s en 2013.